GeT | Millionième code-barres géré par Barcode!!!
GeT : plateforme de Génomique et transcriptomique
ARN, Transcriptomique, RNA, Transcriptomics, ADN, génomique, DNA, genomics, cellule unique, single cell, Polymorphisme, polymorphism, NGS, Next Generation Sequencing , puces à ADN, microarrays, qPCR à Haut Débit (qPCR HD), High throughput Quantitative PCR, Analyses bioinformatiques et biostatistiques de données, Bioinformatics and biostatistical analysis
1497
post-template-default,single,single-post,postid-1497,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Actualités

Millionième code-barres géré par Barcode!!!

  |   Site uniquement

Barcode, l’outil générique de traçabilité par code-barres, développé depuis 2005 par GeT-PlaGe, a été déployé sur 15 structures en France : Unités Expérimentales, Unités de Recherche, Centres de Ressources Biologiques, Plateformes Technologiques de l’INRA, INSA ou encore INSERM (carte des installations).

Le millionième code-barres a été créé sur l’Unité de Recherche INRA PEGASE à Rennes le 14 septembre, merci à eux et tous les utilisateurs qui nous font confiance!!

Barcode, permet à tout laboratoire qui le souhaite, de gérer les objets qu’ils manipulent au quotidien pour en assurer la traçabilité géographique (mais où est donc rangé cette satanée plaque?), mais aussi y associer les caractéristiques pour les décrire (mais quelle est donc la concentration de cet ADN? de quel site provient ce prélèvement?….créez les caractéristiques selon vos besoins) ou encore d’associer des codes-barres pour en suivre la filiation (qu’est ce qu’il me reste comme tube d’ADN dans mes congélos correspondant à cette plante?)….

En quelques chiffres, Barcode, c’est :

  • 15 laboratoires utilisateurs avec 290 comptes déclarés
  • 900 zones de rangement (salles, congélateurs, réfrigérateurs…), 19 000 boites, 850 000 tubes, 22 000 plaques 96, 15 000 plaques 384, 6 000 sachets…
  • 200 caractéristiques, avec 4 555 000 instanciations pour décrire 440 000 codes-barres
  • 25 types d’opérations, avec 1300 instanciations pour associer plus de 20 000 codes-barres
  • 77 000 codes-barres transférés entre laboratoires utilisateurs de Barcode

Barcode, ce sont aussi des collaborations avec la plateforme bioinformatique de Toulouse qui héberge l’outil et en assure les sauvegardes, avec @Bridge et la plateforme ICEO qui ont participé aux développements.